7ème inspection, du 22 décembre 1930, direction de Lalleu.

Lalleu

Inspection du 22 décembre 1930

Louis Durand est chargé de l’Ecole publique

2 classes au 28septembre 1925.

 

*

 

 

Tenue matérielle de l’Ecole, ordre, propreté, hygiène : Ecole très bien tenue, beaucoup d’ordre  

Registres et cahiers : à jour et très bien tenus ; propres et soignés   Cartes et archives : très bon état, en ordre  

Bulletins : complets

 

*  

 

Appréciation et propositions de l’Inspecteur primaire :

     L’école est bien chauffée, claire et lumineuse et en outre très propre. On sent que les élèves comme le maître doivent s’y plaire. Très bonne impression dès l’entrée.

     Monsieur Durand a su orner sa classe avec goût ; tout le matériel est en bon état ; le musée est en ordre. Le maître est en bons termes avec la municipalité et il sait en obtenir d’appréciables avantages pour son école. C’est ainsi que la réfection du plancher a été promise.

 

 

     Histoire : révision Henri IV, conquête du royaume, Edit de Nantes, Louis XIII et Richelieu. Le maître obtient de bonnes réponses, précises. Mais il parle trop personnellement pour une interrogation et, par suite, la part des élèves est trop petite.

     Problèmes : très bien choisis, pratiques et intelligents.

 

 

 

 

     Sciences : Monsieur Durand a fait une répartition mensuelle bien comprise. Il la suit ponctuellement.

     Récitations : bien sues mais je conseille d’habituer les élèves à rendre compte en quelques mots du sujet de chaque récitation.

 

     Composition française : un cahier spécial pour cette matière. Beaucoup de soin matériel. Le maître porte un intérêt particulier à cette branche et il a raison.

     Le travail écrit, d’une façon générale, est soigné, l’écriture bien formée. Il révèle un enseignement très élaboré.

 

 

     Chants : bien choisis, exécutés avec âme et entrain.

*

     Monsieur Durand est un très bon maître qui s’intéresse profondément à sa tâche et qui ne laisse rien au hasard. Il a le mérite en outre de se consacrer aux œuvres postscolaires. Une société de tir a été fondée, une caisse des écoles créée ; un cours d’adultes fonctionne normalement.

     Monsieur Durand mérite d’être distingué. 

 Note 15/20

 L’Inspecteur primaire

Saulnier

 

 

 

 

*

page suivante ici

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×