2nde inspection, du 14 mai 1921, à Cuguen.

Cuguen

Inspection du 14 mai 1921

Louis Durand instituteur stagiaire

(Classe de Cours élémentaire)

 

*  

 

Tenue : bonne  

Conduite : excellente  

Capacité : bonne  

Zèle : satisfaisant

Rapports avec le directeur : bons.

* 

Appréciation et propositions de l’Inspecteur primaire :

 

     Monsieur Durand a la classe la plus chargée de l'école des garçons de Cuguen. Sa discipline est cependant excellente.

     Les cahiers sont bien tenus, les devoirs variés et bien choisis.

     Le maître tient un journal de classe bien compris. Une bonne leçon de choses, vivante et concrète, sur la fleur ; les réponses des enfants sont satisfaisantes. La récitation est bonne, mais le débit, chez tous les élèves, est beaucoup trop rapide. Les interrogations d’histoire sont inégales.

     Monsieur Durand a réalisé des progrès très marqués depuis quelques mois ; il a plus d’assurance, plus de méthode aussi que lors de l’épreuve pratique du C.A.P. subie en 1920.

     Maître sérieux et travailleur, très apprécié à Cuguen ; il donne toute satisfaction à son directeur et mérite d’être encouragé.

                                                                                                                A Saint-Malo, le 31 mai 1921,

l’Inspecteur primaire, Ozouf

*

 

Appréciation du directeur :

     Monsieur Durand est un maître sérieux et zélé, de conduite absolument parfaite. La classe est ornée avec goût et ses leçons sont toujours minutieusement préparées. Les progrès sont tout à fait satisfaisants.

      Très doux avec les élèves, il est aussi aimé d’eux qu’apprécié des parents, avec qui il entretient les meilleures relations. Discipline parfaite.

      Monsieur Durand est un excellent collaborateur qui mérite de l’avancement.

                                                                 A Cuguen, le 2 juin 1921,

Le Directeur, Loton

 

* 

 

Suit une lettre jointe à la demande de changement de Louis Durand, écrite par Monsieur Loton, Directeur de l’Ecole de Cuguen.

 

       Monsieur l’Inspecteur,  

     Un de mes adjoints, M. Durand, vient de m’informer qu’il demandait audience à Monsieur l’inspecteur d’Académie à l’effet de solliciter un poste de chargé d’école.

     J’ai l’honneur de vous prier, Monsieur l’Inspecteur, et je vous serais personnellement reconnaissant de bien vouloir intervenir auprès de Monsieur d’Académie, en faveur de ce maître, pour qui j’ai la plus haute estime. 

      Discret et plein de tact, d’une conduite irréprochable et d’un commerce sûr, M. Durand qui est ici depuis 1913 a conquis la sympathie de toute la population parmi laquelle il ne compte que des amis.

     C’est un excellent et très zélé maître dont je ne me séparerai qu’à regret, mais qui mérite de l’avancement.

     Avec tous mes remerciements, veuillez agréer, Monsieur l’Inspecteur, l’assurance de mon respect.

                            Cuguen, le 18 mars 1922

 signé Loton

 

 

P5

 

*

page suivante ici

 

 

 

 

.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site