8ème inspection, du 8 décembre 1932, à Lalleu

Lalleu

Inspection du 8 décembre 1931

Louis Durand chargé de l’Ecole publique de garçons

2 classes au 28 septembre 1928.

 

 

 

* 

 

 

A. Locaux scolaires et dépendancesle maître aime l’ordre et la propreté, cela se sent partout, dès qu’on franchit le seuil de la cour. Les bâtiments sont bien entretenus et en bon état.

  

B. La salle de classe et la tenue du maître : salle propre, claire, ornée avec goût et un sens réel de l’art. Les étagères, la bibliothèque, le musée, les registres, sont dans un ordre parfaitet une propreté remarquable.

 La tenue du maître est excellente à tous points de vue.

 

 C. Leçons1° Dessin : représentation d’objets ; dessin à vue, une boîte à outils. Le choix de l’objet n’est pas heureux, car la boîte n’a aucun caractère esthétique. Voir sur ce point les instructions de 1923, si utiles à méditer. Le dessin est un art : l’objet doit inspirer à l’enfant un sentiment d’admiration. Une erreur pédagogique : ne pas dessiner au tableau noir l’objet sous une forme conventionnelle qui sera un obstacle entre la nature et l’enfant. Celui-ci deviendra alors incapable de voir, d’observer et par la suite d’interpréter le réel. Je recommande une fois de plus de guider l’élève sans l’asservir.

                    2° Interrogation d’histoire : les guerres d’Italie. M. Durand parle beaucoup trop et masque complètement les réponses de la classe qui seraient pour moi fort intéressantes. Cependant les enfants lèvent la main avec ensemble et quand ils peuvent répondre le font avec précision et plaisir.

                    3° Récitations : Révision de celles de l’année précédente. Bien. Pour cette année, 3 textes nouveaux ; j’en voudrais davantage. Varier également les thèmes. 

                  4° Cahier spécial de compositions françaises : très soigneusement corrigé. Résultats satisfaisants.

 

 D. Appréciation généraleMonsieur Durand est un maître zélé et consciencieux qui se donne de tout cœur à sa tâche. Il a su conquérir l’estime de toute la population et celle des autorités locales. Il lutte en ce moment, de concert avec Madame Durand, pour rouvrir l’Ecole de filles et il le fait avec acharnement. Nous leur serons reconnaissant des efforts ainsi déployés. 

 

                                                                                                       Note : 14,5/20

L’Inspecteur primaire

Saulnier

 

 

 

 

 

 

*  

page suivante ici

 

 

 

.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site